vendredi 25 juin 2010

Voyage en Algérie 2010 3ème jour

LUNDI: Lever 7h30, petit déjeuner et en route pour la deuxième journée à Souk-Ahras, 1heure 30 de route environ, cette journée est à l'appréciation de chacun, libre en quelque sorte, visite des maisons







 Ci-dessus l'immeuble communal

Commerces ( Ancien salon de coiffure Bozza)

 Magasin Seyman

bâtiments publics le groupe scolaire Anatole France

etc.


Épices et condiments

Balade dans les rues de la ville

La place Thagaste

et Visite du cimetière

Contact rapproché avec la population.


Le matin la ville est plutôt calme jusque vers 16 heures, ensuite c'est la cohue, des centaines de personnes envahissent le centre ville qui est toujours resté le centre d'intérêt pour la majeure partie de la population. La circulation automobile est très importante dans des rues beaucoup trop étroites. Les trottoirs sont également trop petits pour la densité de cette population qui n'en finit pas de faire des aller et retour dans les rues comme autrefois.
Nous n'avons pas pu faire la visite du groupe scolaire car l'établissement servait de centre d'examens.
La visite de l'immeuble communal nous a permis de voir de près l'avancé des travaux du futur pont qui enjambe la voie de chemin de fer à la hauteur du cimetière juif pour arriver jusque dans l'axe de la rue Victor Hugo, futur mise en service vers la fin de l'année nous a-t'on dit.
Le nouveau pont en construction qui enjambe la voie ferrée du cimetière juif jusqu'à la rue Victor Hugo

Beaucoup de photos ont été prisent durant ces deux jours, le troisième jour sera consacré au shoping et aux visites personnelles.
Retour à Bône vers 18 heures, pour la soirée le dîner et le coucher.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

ni bibliothèque ni cinéma et vous appelez ça une ville i am so sorry ............

L'association LES ENFANTS DE THAGASTE a dit…

Une ville ne s'identifie pas seulement aux seuls loisirs,mais il est vrais qu'une salle de cinéma fait forcément défaut dans une grande ville et qu'une bibliothèque ne serait pas de trop dans une ville comme Souk-Ahras
Cela dit Souk-Ahras avec ou sans cinéma, avec ou sans bibliothèque reste notre ville natale, ce n'est pas à nous mais à la population et à elle seule que revient le droit d'exiger des pouvoirs publics les aménagement nécessaires pour leur vie de tous les jours.

Zidane a dit…

Le cinéma "Le Colisée" existe toujours, mais c'est vrai, toujours fermé (depuis plusieurs années). Le cinéma "Dounyazed" a été transformé en cinémathèque et juxtapose justement la bibliothèque municipale (près de l'ancienne église) qui a connu des travaux de rénovation. Seul le cinéma "Le Mondial" a été transformé en des locaox commerciaux.