jeudi 25 février 2010

Lettre ouverte adressée au président du groupe Thagaste

Prinçay le 17/02/2010


Cher Président et ami,

Pour faire suite à notre conversation téléphonique et à tes souhaits exprimés, j’ai informé tous les membres élus de notre association. Je leur ai fait part de tes propositions, à savoir : procéder à la dissolution des deux associations pour n'en créer qu'une seule avec un nouveau statut et entreprendre des élections afin de désigner un nouveau bureau.

À cette question, la réponse a été unanime : il est hors de question de dissoudre l'association compte tenu des efforts investis par de nombreux membres et par le bon fonctionnement de l’association.

Cela nous pose beaucoup d’interrogations :

— Qu'avons-nous à gagner dans une fusion ?

— Qu'est ce que le groupe Thagaste peut nous apporter, par rapport à ce que nous nous pouvons nous lui amener ?



Cela nous a amenés à faire le point sur les structures mises en place depuis 2003 et à estimer l’actif du bilan de nos activités plus que positif à savoir :

Nos créations depuis 2003

— le site Internet

— les blogs : 2

— le journal : 3 fois par an

— L'annuaire : papier et Internet

— les voyages 1 fois par an

— les rassemblements : 1 à 2 fois par an

— l'exposition : 1 à 2 fois par an

— L'entretien des sépultures au cimetière de Souk-Ahras.

— Les recherches sur le monument aux morts de Souk-Ahras





Pour le fonctionnement de ces structures, 14 personnes sont à pied d'œuvre toute l'année, encouragées par 324 adhérents (liste arrêtée au 31 décembre 2009).

Aussi notre investissement en temps est-il très important.

Tu saisis bien mon cher Président que nous ne pouvons raisonnablement rayer cela pour un hasardeux changement ; je comprends la réaction de mes élus et je suis entièrement d'accord avec eux.

Notre association s’est constituée de solides piliers pour lesquels le groupe a toujours manifesté une confiance absolue dans un esprit démocratique, exempt d’arrières pensés.

Soucieux de l'intérêt de la communauté Souk-Ahrassienne à la recherche d’un plus dans son existence contrariée, nous avons créé une association qui répond à ses désirs.

Elle répond à de multiples exigences :

- les rassemblements pour rester en contact les uns avec les autres, développer des liens conviviaux ;

- le travail de mémoire basé sur le vécu, les souvenirs de nos aînés avec leurs témoignages ;

- le développement du cercle de nos adhérents et amis pour étendre l’horizon des retrouvailles ;

- le partage de valeurs pour une existence sereine, c'est-à-dire le respect de l’autre, l’amitié, la fraternité et la tolérance.



Je sais pertinemment que parmi les gens du groupe Thagaste certains ne sont pas d'accord avec nos méthodes et nos actions. Quelles solutions apporter pour ces personnes qui pensent différemment ?

La création de notre association ne s’est pas faite aussi facilement que cela, beaucoup d'obstacles se sont mis sur notre route.

Il a fallu beaucoup de patience et des nerfs solides pour ne pas craquer sous la pression de certains récalcitrants à nos objectifs. Tout cela pour dire que notre tâche n'a pas été inutile, nous en sommes sortis la tête haute et nous avons su gagner la confiance de nos adhérents.



Ce que nous te proposons aujourd'hui cher Président et Ami c'est que nous essayons de trouver le moyen qui permettra d'abonder dans le sens de la demande de la plupart de nos compatriotes. Dans un premier temps, un rassemblement de Souk-Ahrassiens des deux associations nous paraît la solution la plus sage.

Nous pourrions, l'année prochaine ou pourquoi pas en 2012 pour les cinquante ans de notre départ d'Algérie (triste anniversaire), organiser une réunion des deux associations. À cette occasion, nous pourrions choisir le thème de la réconciliation ?



En attendant, nous devons nous engager à préparer nos adhérents respectifs à cette échéance, à savoir les inviter à participer aux rassemblements des deux groupes pour cette année comme pour la prochaine.

Je serai pour ma part présent à votre prochain rassemblement et nous t'invitons à venir au nôtre à SABRE. Nous devons prouver notre bonne volonté du refus de la séparation pour tous les adhérents disposés à poursuivre la défense des intérêts de notre communauté.



Nous sommes ouverts à toute discussion avec les membres de ton bureau et je reste disponible, comme je te l’ai dit au téléphone, le 28 février ou le 6 et 7 mars.


Pour l'association Gilbert Quaranta-Greck.

9 commentaires:

Marie-Claude San Juan a dit…

Adhérente, je tiens énormément au maintien de notre association, Les Enfants de Thagaste, car je me reconnais dans le choix des actions, et les valeurs affirmées.
La fusion pourrait être un recul qui effacerait une part de cet immense travail, une sorte de disparition. (Car on sait à quel point c'est long et difficile de créer quelque chose). Il y a pourtant des solutions. Ce que propose Gilbert en est une forme :
des participations croisées, des implications dans des projets. Tant que la fraternité est là, et le lien avec la ville actuelle qui fut autrefois celle de notre naissance.
Marie-Claude San Juan Daniel

geneviève Ronecker a dit…

la fusion des 2 associations semblerait une sage décision compte tenu de ce que nous sommes une espèce en voie de disparition et que nous sommes appelés à être de moins en moins nombreux, donc pour avoir des forces le regroupement semble avoir un intérêt.Cependant, notre association s'est impliquée dans des actions fortes, notamment celles du retour aux sources qui ne se fait pas sans une réelle réflexion sur le sens de nos vies, et celle de l'entretien du cimetière, sans compter toutes les autres... donc que nous apporterait une fusion?d'autre part, à S-A nous n'avions pas une seule et unique façon de penser, et pourtant cela ne nous empêchait pas d'être amis;2 associations seraient dans cet ordre d'idées. Par ailleurs si des statuts étaient refondés ,que proposeraient-ils?se prononcer dans cet inconnu est un peu précoce. Comme le dit Gilbert, nous savons la richesse qui est la nôtre, vers quel plus tendrons-nous ? cela dépend sans doute beaucoup des contacts prévus entre les bureaux respectifs; mais il n'empêche que tout ce qui peut être tenté pour un rapprochement, sans forcément être une fusion, doit être tenté,des participations croisées et des projets communs . Bravo pour tout ce qui sera tenté.

genevieve a dit…

j'ai déjà dit mon sentiment sur cette fusion ; je voudrais ajouter ceci:comment laisser un espace d'expression à ceux qui ne peuvent supporter l'idée de retourner sur notre terre natale,ceux qui préfèrent en garder "un souvenir intact" et qui ne peuvent se faire à l'idée de retrouver une terre qui n'est plus la leur?
Il faut bien des lieux différents pour respecter l'expression libre de chacun... ceci n'empêche pas la fraternité , et des actions communes ,et le respect mutuel.

Anonyme a dit…

Soumettons l'alliance avec l'autre association aux épreuves du temps,
Fréquentons-nous, échangeons nos points de vue,partageons des moments, le temps nous dictera la conduite à tenir.
Avec toute mon affection aux Souk- ahrassiens et mes remerciements à Gilbert et à toute l'équipe dirigeante pour son dynamisme et son dévouement. Renée Drouilly

L'association LES ENFANTS DE THAGASTE a dit…

les premières réactions sont concordantes et reflètent bien la position de notre conseil d'administration, nous devons nous donner le temps de la réflexion, attendons les propositions de nos amis du groupe Thagaste et ensemble construisons un édifice solide et durable dans l'intérêt de la communauté Souk-Ahrassienne.
Nous invitons toutes celles et tous ceux qui se sentent concernés par le bienfondé de notre association en laissant un commentaire, un avis et en formulant des idées, des souhaits, pour l'avenir.
Notre peuple s'éteint petit à petit, il est temps pour nous de construire des bases solides afin que les nouvelles générations puissent continuer le travail de mémoire de leurs pairs.

Anonyme a dit…

Bonjour
Pourquoi pas une réunion des deux associations si l'esprit de rencontre, de partage de nos souvenirs et de notre mémoire commune reste le but principal, ce serait une belle victoire!
Marie Claude Léonelli

Europa direct a dit…

Je viens de découvrir votre existence et je suis émue et contente de voir qu'il y a prés de chez moi (sud de l'indre et loire) une amicale de pieds-noirs. Originaire du sud de la France où j'ai vécu plus de 30 ans, je suis oranaise, française, et je vous assure qu'il vaut mieux être unis que divisés. Je ne vous connais pas encore, et j'espère vous rencontrer bientôt, mais soyez sûrs que dans l'adversité dans laquelle nous baignons, il vaut mieux être unis, réunis. A bientôt j'espère.

Europa direct a dit…

Pardon, j'ai oublié de me présenter. Pour mieux me connaitre vous pouvez aller sur mon site perso.
http://pagesperso-orange.fr/TINALAMARTINA
J'aimerais mieux vous connaitre pour adhérer ensuite comme sympathisante oranaise.
Amicalement

L'association LES ENFANTS DE THAGASTE a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.